1er essai de stamping

J’avais acheté une grande plaque de stamping à la Foire de Lyon en mars et je ne m’en suis jamais servie … tout du moins jamais sur moi. Il y a pas mal de motif dessus, autant des petits que des motifs qui font tout l’ongle.

Voici le kit que j’avais acheté à l’époque.

image

J’avais commandé au préalable un kit Konad sur ebay. (Konad étant la marque précurseur de la méthode de stamping)
Sur chaque plaque, il y a entre 5 et 7 motifs.

image

J’ai déjà revendu le vernis argenté et le doré, complètement inutilisables pour le stamping, pour racheter un vernis noir et un blanc.

Aujourd’hui j’ai décidé d’utiliser un vernis Kiko de la collection Mirror.

image

Le plus rose des 2, le numéro 630, est absolument parfait pour faire du stamping.

Matériel nécessaire pour le stamping :
– une plaque de stamping (comme les petites Konad)
– un tampon
– une carte en plastique rigide type carte de crédit (la raclette Konad étant en métal elle peut rayer la plaque ce qui est vraiment dommage)
– un coton
– du dissolvant
– un vernis épais pour faire le motif (les vernis métallique Kiko sont parfaits pour ça)
– un bon top coat pour protéger le motif car il est très fin
– un vernis pour faire la base colorée
– un bain dissolvant au cas où …
image

image

Il faut quand même pas mal de place :

image

Bon, j’avoue : c’est un peu la galère de prendre des photos quant on fait du stamping car il faut aller assez vite sinon le vernis sèche et il devient impossible à appliquer.

Ma méthode :

– appliquer une base (j’utilise toujours le Mavala Scientifique, on ne change pas une équipe qui gagne)
– appliquer 2 couches du vernis de son choix. Moi, j’ai choisi le Dutch Ya Just Love de OPI.
– mettre un top coat accélérateur de séchage. J’ai choisi le Speed Dry de Nutra Nail (je vous ferais un article prochainement dessus)
– bien laisser sécher
– préparer un coton imbibé de dissolvant (un distributeur de dissolvant est un plus)
– choisir son motif
image
– mettre un peu de vernis dessus
image
– le racler avec la carte en plastique rigide
image
– passer rapidement le tampon dessus
image
– apposer le tampon sur l’ongle de son choix et le faire basculer sur tout l’ongle
image
Et voilà !

Renouveler l’opération autant de fois que voulu …

image

image

image

– puis passer une dernière couche de top coat.

Le résultat est assez satisfaisant

image

Mais je trouve que c’est tout de même une manucure super stressante car on peut facilement rater le stamping donc tout recommencer …
D’où la nécessité d’un bain dissolvant car on peut enlever le vernis sur un seul ongle sans abîmer les autres.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Add Yours

Laisser un commentaire